Reprise le 17 Septembre 2018, reserver vos places par mail.

Mestre Pastinha (1889-1981) "La Capoeira est tout ce que la bouche mange et tout ce que le corps donne"



Vicente Joaquim Ferreira Pastinha est né le 5 avril 1889 à Salvador. Avant que Mestre Pastinha ouvre son école, la Capoeira n'avait aucune uniformité et il n'existait pas de méthode d'enseignement.


Il a fondé le Centre Sportif de Capoeira Angola. A l'école de Mesre Pastinha, la tenue exigée était un uniforme noir et jaune (car Pastinha était supporter de l'Ipiranga, une équipe de foot de Bahia qui portait ces couleurs). Seul Pastinha était vêtu de blanc et chaussé. Il a montré la Capoeira Angola à travers presque tous les pays. Pastinha a déjà été en Afrique, afin de montrer sa Capoeira, lors du 1° Festival d'Arts Noirs en 1966 à Dakar. Avec lui, il y avait aussi: Mestre João Grange, Mestre Gato, Mestre Gildo Alfinete, Mestre Roberto Satanas e Camafeu de Oxossi.


Mestre Pastinha raconte son œuvre dans le livre Capoeira Angola, publié en 1964, et dans son disque "Capoeira Angola - Maître Pastinha et son académie" (Philips. 1969).
Cité dans les livres du grand Jorge Amado, Mestre Pastinha apparaissait toujours comme une figure charismatique. Il a vécu pour la Capoeira, a cherché à maintenir les fondements de la Capoeira Angola et en a aussi apporté de nouveaux comme la "Chamada", les instruments de musiques.


Il est décédé le 13 Novembre 1981 à 92 ans, dans une maison de retraite appelée Dão Pedro Segundo, à Salvador/BA . Il a beaucoup donné pour la Capoeira, mais est mort dans la misère, aveugle, sans maison où vivre, et oublié. Aujourd'hui, quand on parle de la Capoeira Angola, on parle de la Capoeira de Mestre Pastinha.